Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 20:00
Un chantier n'est jamais fini quand il reste les finitions.

Pour notre pignon en bottes de paille, on a laissé le chantier en août avec des "bricoles" à finir :
- le haut des casiers à remplir de mortier côté intérieur,
- le tableau et l'appui de fenêtre à couler idem,
- les arases du pignon en attente.

Les bottes de paille doivent être complètement enfermées dans une coque de mortier, pas un brin ne doit dépasser.

Notre charpentier a commencé les travaux, il nous a enlevé la rangée de tôles qui couvrait le pignon, et posé une bâche provisoire.

Pour attaquer, on a retiré la bâche et on a dû recouper la paille pour faire la place du mortier (car on avait placé les bottes trop haut ...)
Après avoir essayé l'opinel, le couteau de cuisine, diverses scies égoïnes, je trouve que le couteau de cuisine est le plus efficace
.

Nous avons passé le reste du week end à couler le mortier GREB sur le pignon.





Dadou en assistance découpe de bottes, logistique et transport de seaux,


Frédo à la truelle, coffrages
,
 
Gene à la bétonnière ...


 à côté de la chevauchée sauvage,





On n'a pas tout terminé, mais normalement, avec une bétonnière on terminera l'arase en 1/2 journée.
Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Les instruments les plus simples sont parfois les meilleurs, j'ai aussi usé du couteau de cuisine (à dents) pour couper la mousse de polyuréthane ! La comparaison s'arrête là pour le côté écolo ! lol
Répondre