Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 20:05

Ca faisait un moment que l'on réfléchissait à notre escalier qui donnera accès au dortoir et à la chambre au 2ème niveau. L'idée de départ est d'utiliser deux bois de teinte différente : frêne - chataignier ou frêne - chêne, pour le côté esthétique de la chose ...

Le premier devis d'un artisan nous a fait réfléchir et rapidement revenir en direction de l'autoconstruction.

 

Côté technique, on prend toutes les cotes dans la cage d'escalier. Nous avons deux points délicats et contraignants : l'accès indispensable à la trappe de ramonage en bout du banc du poêle de masse et l'entrait moisé qui pourrait cogner la tête des grands zigomars (= l'échappée de l'escalier).

On intègre le tout et on fait mouliner et remouliner le programme Stairdesigner qui nous sort de beaux aperçus en 3D. Après 50 variantes essayées, on en retient une dernière avec des contraintes acceptables pour les deux points délicats.

C'est un peu comme dans une échographie, avant de voir le bébé, on connait la taille de son tibia. Dans notre cas, la hauteur de marche sera de 20 cm et il y en aura 14.


Ensuite il faut trouver Ze Menuisier dans votre entourage, celui qui va turbiner derrière sa machine à bois si vous ne vous sentez à la hauteur. Dans cet article, Ze Menuisier s'appelle Laurent et toute ressemblance avec une autre personne serait fortuite.

Laurent, donc, reprend nos données et redessine tout en 3D avec Solidworks (des Laurent comme ça ne courrent pas les rues on vous l'accorde). Il nous envoie le rendu et on l'accepte dans la minute qui suit.

escalier monté

escalier monté detail

 

Etape suivante : Un menuisier, ça mange du bois, donc on achète des plots chez un marchand de bois du coin. Les plots, c'est des troncs coupés en tranches mais dans la longueur (pas comme du saucisson). On était partis sur un mix Frêne - Chêne, mais finalement on n'a pris que du frêne en plateaux de 54 mm et 44 mm. 54 mm c'est pour les limons, les mains courantes et les poteaux et il y en a 0,734 m3. 44 mm c'est pour les marches et il y en a 0,419 m3. On a de la marge et les fournitures coûtent 860 € de bois + 40 € de colle polyuréthane bois de pro.

Merci au copain (on va l'appeler Fabrice tiens) qui assure le transport des plots dans son fourgon jusque chez Laurent. C'était lourd, ça dépassait de 1,50 mètres à l'arrière mais on ne s'est pas faits flasher. Ouf

 

Etape suivante : Comme l'escalier a des marches balancées, les limons ont une partie courbe. Difficile d'en tailler tel que dans les plateaux. Laurent nous propose de faire du lamellé collé ... vas-y Laurent !

Traçage sur un panneau OSB sur lequel on visse les cales afin de contraindre les lames à épouser ce tracé. Laurent a découpé des lames de 17 mm d'épaisseur mais le frêne est très nerveux et c'est une épaisseur qu'il ne faut pas dépasser.

 
Escalier12 Collage et serrage avec une batterie de serre-joints
Escalier24  
Etape suivante : Après 24 heures de prise de la colle, Ponçage des limons, découpe, façonnage des tenons

 

Escalier14  

Escalier26


 

Vous remarquerez la languette en chêne, plus foncée, au milieu, sur une excellente idée de Laurent. Huilé cela promet un bon rendu

Etape suivante : les marches assemblées à partir de plusieurs planches et avec un liseret en chêne sur le nez de marche - On l'aura notre bicoloration !

 

Escalier03Escalier01

 

A bientôt pour de nouvelles aventures

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> bonjour, quelle oeuvre !!! nous sommes tres interessés par vos lans cotés détaillés car nous allons egalement realisé notre escalier en autoconstruction et nous sommes tres nuls voire nulissimes<br /> en informatique...<br /> <br /> <br /> du coup on réalise nos plans a la main alors vos calculs nous permettrait de voir si on est sur la bonne piste...<br /> <br /> <br /> enfin a part ça le lamellécollé "home made"  nous trouvons ça genial, la beauté du bois mise en valeur par la min de l'homme...<br />
Répondre