Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 20:51

Le week end dernier, on s'est creusé le ciboulot pour concevoir la liaison entre notre dalle et le toit.

 

Pas si simple cette affaire, d'autant plus que nous voulons garder la charpente apparente : les fermes, les pannes et les chevrons. Pleins de choses qui nous compliquent beaucoup la vie quand elles ne sont pas enfermées avec de l'isolant derrière du placo.

 

Nos dernières solives de plancher (225 mm x 75 mm) font donc face aux vieux chevrons de dimensions très irrégulières. Heureusement les pannes intermédiaires ont eu le bon goût de se trouver un peu plus haut. Deux chevêtres de vélus sont biens placés, pour le troisième il faudra bricoler un caisson, que du plaisir je vous dis !

OssPlafondToit

Après moultes réflexions, on va créer un plafond tout ce qu'il y a de plus horizontal en fermacell, sur une ossature bois. Des lambourdes 60 x 40 sont chanfeinées à 45°, pente de notre toit, et clouées sur les chevrons. On vissera les plaques dessus. Comme la solive est éloignée de plus de 50 cm de cette lambourde, il faut des appuis intermédiaires (d'après le guide de pose fermacell).

 

 

La technique de ces appuis a évolué au fur et à mesure des travaux car c'est toujours quand on termine un chantier qu'on sait mieux faire !

OssatureBoisFermacell

 

Ca n'avance pas vite à tout découper sur mesure ... et il faudra ensuite boucher les espaces entre les chevrons comme des pare moineaux mais en fermacell.

 

Si on était payé au kilo de bois posé, on irait pas loin. Heureusement qu'on mange des salades de pissenlit.

 

On finit par les guest star du week end: 

- Appoline invitée par Zélie, 

- Réda et Hélène, des grenoblois venus nous aider un jour, et mettre des fleurs dans notre salade, connus par le site des compaillons, 

- Un couple de rouge queue en train de nicher sur la panne faitière comme l'an passé.

Partager cet article
Repost0

commentaires