Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 18:07

La mise hors d'air et l'isolation entre le mur et le toit a été réalisée sur les façades par des caissons extérieurs sur des ossatures bois.


Le caisson à l'est a été terminé fin juillet, il est assez "technique" car il y a une avancée de toit et les deux sablières sont décalées de 80 cm. Il a fallut s'adapter aux parties des fermes (les blochets) qui traversent les caissons, pas simple.

P1000628

 

Le caisson côté ouest est plus simple mais les deux sablières sont quand même un peu décalée et vrillées. Du coup, il faut concevoir une ossature et calfeutrer contre les pannes. Heureusement, on est tombé après une recherche rapide sur le BLOG D'ATHANAEL et s'est inspirés largement de son expérience.

Les espaces entre les pannes et l'ossature sont calfeutrés par un mélange de platre gros et de filasse de chanvre (sans ajout de chaux aérienne qui servirait seulement à retarder la prise du platre, donc on prépare le mélange par petites quantités, 1/2 seau à la fois). Le platre a l'énorme avantage de ne pas avoir de retrait, et armé par la filasse de chanvre, c'est du solide.

P1000645

 

Ensuite on réalise l'étanchéité avec des panneaux OSB4 de 12 mm qu'on recouvre du bardage.

P1000650

P1000700

 

Un petit schéma qui va bien avec

caisson-ouest

 

Merci à tous ceux qui sont venus nous aider pour la construction de ces caissons, Jérôme, Henri et notre cloueur pneumatique ! Ces travaux sont finis, y'a plus qu'à poser l'isolant à l'intérieur.

Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Menuiseries
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 19:24

Côté extérieur, le corps d'enduit est réalisé, le pignon est relooké et commence à ressembler à quelque chose.

CorpsEnduit

Debriefing sur ces travaux d'enduits extérieurs :

- Gobetis appliqué à la taloche car pas assez liquide donc accroche insuffisante pour la couche suivante ...

- Couche de corps d'enduit qui a quand même tenu (on verra si cela dure) un peu trop chargée par endroits et donc quelques fissurations.

- Planéité difficile à respecter (on n'est pas des pros et ça se voit)

 

La couche de finition devrait résorber en partie ces défauts.

 

 

 

A l'intérieur, les enduits à la chaux sont aussi commencés pour permettre l'avancée des réseaux électriques et la construction de l'escalier.

 

Gobetis et couche de corps dans les chambres

GobetisChambre

CorpsEnduitChambre

Gobetis et finition sur la cheminée (photos à venir)

 

Je vous rappelle les différentes composition des couches :

  Volume de sable Volume de chaux Epaisseur
1ère couche Gobetis 10 de sable 0/5 5 de chaux NHL 3,5 5 mm
2ème couche Corps d'enduit 10 de sable 0/5 4 de chaux NHL 3,5 15 mm
3ème couche Finition 10 de sable 0/2 3 de chaux CL90 5 mm

Attention, le volume de sable correspond à du sable sec. L'humidité entraine un foisonnement du sable (augmentation du volume) qui est aussi fonction du volume de finesse. Il faut donc corriger ce volume en fonction du taux d'humidité de votre sable.

 

Pour un sable usuel 0/5, dont le module de finesse est en général de 2,5 à 3, on peut prendre en compte un coefficient de foisonnement de 20 à 25 %.

Autrement dit, lorsque le sable est bien humide, remplacer les 10 volumes de sable par 12.

On peut faire des calculs plus précis à l'aide du tableau figurant page 50 dans "Techniques et pratiques de la chaux" de l'école d'avignon.

 

 

Merci à Gabrielle, Jérôme et Henri pour leur aide.

Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Les chantiers
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 19:24

Le pignon sud sera enduit à la chaux sur sa partie basse, avec un bardage en partie haute (actuellement recouvertes par un pare pluie noir).

 

L'enduit à la chaux est réalisé en partie sur un mur en paille (technique GREB) et en partie sur une ossature bois.

Dans ce cas, pour garantir l'adhérence de l'enduit, on a agraffé sur des planches des panneaux de liège d'épaisseur 2 cm et une trame en fibre de verre de maillage 1 cm

 

PignonSudP570PignonSudP593

 

Pour les raccords avec les fenêtres et les portes, on a habillé les poteaux bois avec des plaques de Fibralith de 2,5 cm chanfreinées et elles aussi recouvertes de la trame en fibre de verre (on en a plein).

 

P1000591aP1000625

PignonSudP622

 

On voit ici la première couche (le gobetis) posée par un temps idéal (pas de vent, pas de soleil, de la pluie et environ 10 à 15 °C) mais pas folichon pour une fin juillet !

 

L'enduit final sera composé :

  Volume de sable Volume de chaux Epaisseur
1ère couche Gobetis 10 de sable 0/5 5 de chaux NHL 3,5 5 mm
2ème couche Corps d'enduit 10 de sable 0/5 4 de chaux NHL 3,5 15 mm
3ème couche Finition 10 de sable 0/2 3 de chaux CL90 5 mm

On prévoit une finition talochée

Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Les chantiers
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 19:49

PorteEntrée

La porte d'entrée est enfin posée. Nous avons bénéficié de l'aide et des précieux conseils de Patrick pour la pose de ce monstre d'environ 80 kg ... qui a séjourné quelques mois au rez de chaussée.

 

Voici son pédrigrée :

 

Elle s'appelle Porte TAURUS,

Son coefficient d'isolation Ud est de 1,4W/m2K

Elle a un oculus en triple vitrage,

Sa structure est un panneau isolant pris en sandwich entre deux panneaux bois.

 

Peinture intérieure et extérieure selon le procédé NABOCO

 

 

OnP1000463 a quand même bataillé pour la pose, car on utilisait des jeux de super cales fourchettes et des vis inox de 70 mm.

 

On s'est rendu compte plus tard que les vis étaient filetées sur toutes leur longueur ce qui rendait impossible le serrage du cadre de la porte sur l'ossature ...

 

Une fois ce diagnostic compris, on a serré au serre joint avant de visser et tout est rentré dans l'ordre.

 

 

 

 

La pose étape par étape selon la méthode Patrick, 100% approuvée par Frédo :

1 - présentation du dormant dans l'ouverture (donc sans la porte),

2 - si tout est OK (5 mm d'espace de chaque côté), on colle deux lignes de joint au pistolet sous le seuil aluminium sur les parties avec de fines rainures,

3 - poser le dormant dans l'ouverture et visser le montant avec les paumelles sur l'ossature, à 20 cm du sol et 20 cm du sommet, en vérifiant les aplombs au fil à plomb, utiliser les cales pour bien serrer le montant sur l'ossature sans modifier l'aplomb,

4 - remonter la porte et la fermer (n'ayez pas peur que ça casse, les 2 vis tiendront largement),

5 - vérifier que la barre de seuil est bien placée et mettre le deuxième montant à l'aplomb, tracer les repères de son positionnement,

6 - enlever la porte et visser le deuxième montant (4 vis + XXX cales pour l'aplomb)

7 - finir de visser le premier montant au niveau des paumelles (photo ci dessus)

8 - remonter la porte et vérifier que tout ferme bien, et que le bas de la porte est aligné sur le seuil (faut se pencher à ras le sol)

9 - corriger si nécessaire avec les réglages des paumelles,

10 - finir par les joints extérieurs et intérieurs au pistolet

 

Voilà, vous avez maintenant une belle porte qu'il faudra bichonner pendant le reste des travaux

P1000470

Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Menuiseries
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 20:22

De drôles de choses se passent sur ce chantier. En quelques jours on a vu pousser dans nos bottes de paille des trucs bizarres, difficiles à décrire ...

On s'y connait un peu en champignons, mais on ne trouve rien de semblable dans notre guide des fins connaisseurs mycologues. En plus, on croyait que nos bottes de pailles étaient très sèches, et c'est la déconvenue, ça surgit dans toutes les pièces.

Que dire sinon la couleur grise, la forme tubulaire et concave avec des racines qui pendent sous la dalle jusque l'étage du dessous.

 

Comme on sait notre blog parcouru par des éminents spécialistes évadés de la FRAPNA, du CAF ou de la LPO, on leur demande directement aide et conseils. Merci à eux de nous éclairer en déposant un commentaire en bas de cet article.

 

.../...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si cela peut les aider, voilà quelques prises de vues


Elec0437

Elec0439

Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Détente
commenter cet article
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 21:07

 

Voilà une semaine de travaux qui se termine. Toujours pas de porte d'entrée posée, mais nous avons bien avancé les coffres de volets roulants, le plafond "provençal" et quelques détails techniques.

 

Nicolas était de la partie, il a bien supporté notre descendance parfois très collante, et a repris son périple composé de chantiers participatifs, de woofing et de helpx. Bonne route et encore merci à toi.

 

Et maintenant, les preuves que nous ne nous sommes pas trop tourné les pouces avec une météo digne d'un mois de juillet.

 

Pour les volet roulants, on a bâti des coffres avec des panneaux contreplaqués "trois plis" long de 5 mètres. Il y en a un qui occupe toute la largeur de la façade. Il a fallu composer avec la structure existante du pignon, les poteaux et l'entrait moisé. Pas si simple et cela nous a pris quelques jours, pour éviter au maximum les ponts thermiques.

Voilà ce que cela donne en coupe :

 

 

schemaCaissonVR

Et en vrai :

 

Défonçage pour poser les supports latéraux au dessus des fenêtres Pose des supports latéraux contre les poteaux sans les coulisses
Defoncage

Defoncage2

 

 

Avant et après fermeture extérieure du caisson

 

ExtCaisson

 

Une pause bien méritée

 

Thé

 

Et la suite sur la fenêtre ouest, selon un montage bien moins compliqué :

 

CaissonOuest

 

OUF, les caissons sont terminés ! On attend nos appuis de fenêtres en zinc pour poser les coulisses et les volets roulants dans les caissons à la fin de ce mois de mai.

 

A bientôt

Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Menuiseries
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 18:05

 

Le week end de Paques a été très fructueux, pas seulement en oeufs en chocolat. Il faut dire qu'on a travaillé quatre jours, et que dimanche des renforts sont arrivés (Réda, Hélène, Dadou, Laurent).

 

Concrètement, on a fait plein de petites choses à droite et à gauche.

 

Nos plafonds ont bien avancés, avec la découpe des planchettes et leur badigeonnage à la chaux. Voilà le rendu à côté du poêle de masse.

 

Poele-et-Plafond

 

La difficulté, c'est maintenant de faire les raccords avec le toit. Là aussi, c'est bien parti, avec les plaques de fermacell sur ossature bois et les pare moineaux entre les chevrons.

RaccordPlafond
RaccordPlafond

 

Après un suspens insoutenable, nous avons enfin trouvé une boucharde (merci sylvain !) et on a pu couler le seuil de la porte d'entrée, qui a donc été bouchardé en pointes de diamants. Comme ça on pourra poser la porte la semaine prochaine après 8 jours de prise.

 

SeuilBoucharde

 

Le chantier de l'électricité prend maintenant un bon démarrage. Nous nous chargeons de poser les boitiers des prises, inter, lampes et notre électricien se chargera du tableau et du cablage.

Bien sûr, on avait oublié de poser quelques boitiers dans nos murs en paille, mais ces oublis se réparent assez bien.

Voilà l'exemple de boitier posé après coup avec Dadou au fignolage.

BoitierPriseGreb

 

On espère bien continuer la semaine prochaine, avec l'arrivée de deux nouveaux volontaires sur notre chantier participatif.

 

Il ne tient qu'à vous ...

Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Menuiseries
commenter cet article
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 20:51

Le week end dernier, on s'est creusé le ciboulot pour concevoir la liaison entre notre dalle et le toit.

 

Pas si simple cette affaire, d'autant plus que nous voulons garder la charpente apparente : les fermes, les pannes et les chevrons. Pleins de choses qui nous compliquent beaucoup la vie quand elles ne sont pas enfermées avec de l'isolant derrière du placo.

 

Nos dernières solives de plancher (225 mm x 75 mm) font donc face aux vieux chevrons de dimensions très irrégulières. Heureusement les pannes intermédiaires ont eu le bon goût de se trouver un peu plus haut. Deux chevêtres de vélus sont biens placés, pour le troisième il faudra bricoler un caisson, que du plaisir je vous dis !

OssPlafondToit

Après moultes réflexions, on va créer un plafond tout ce qu'il y a de plus horizontal en fermacell, sur une ossature bois. Des lambourdes 60 x 40 sont chanfeinées à 45°, pente de notre toit, et clouées sur les chevrons. On vissera les plaques dessus. Comme la solive est éloignée de plus de 50 cm de cette lambourde, il faut des appuis intermédiaires (d'après le guide de pose fermacell).

 

 

La technique de ces appuis a évolué au fur et à mesure des travaux car c'est toujours quand on termine un chantier qu'on sait mieux faire !

OssatureBoisFermacell

 

Ca n'avance pas vite à tout découper sur mesure ... et il faudra ensuite boucher les espaces entre les chevrons comme des pare moineaux mais en fermacell.

 

Si on était payé au kilo de bois posé, on irait pas loin. Heureusement qu'on mange des salades de pissenlit.

 

On finit par les guest star du week end: 

- Appoline invitée par Zélie, 

- Réda et Hélène, des grenoblois venus nous aider un jour, et mettre des fleurs dans notre salade, connus par le site des compaillons, 

- Un couple de rouge queue en train de nicher sur la panne faitière comme l'an passé.

Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Les chantiers
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 19:55

Maintenant que les jours sont plus longs et plus chauds, on relance les travaux.

 

Ce week-end, on a continué les cloisons en fermacell en ne posant les plaques que sur une face pour laisser la place à l'électricien.

 

Séparation des chambres

Salle de bains

 

Les plaques sont collées bord à bord et vissées. La colle spéciale est légèrement expansive et il faut araser le petit bourelet le lendemain avant qu'elle soit trop dure. Il lui faut aussi une température de plus de 5°C, ce qui était rarement le cas cet hiver !

 

On a fait le plus facile car il restera à fermer les espaces au plafond entre les solives, et les côtés entre le toit et les jambes de force.

 

 

Dimanche matin, on a planté des arbres fruitiers demi-tige : un cerisier et deux pommiers (reine de reinette et reinette grise).  La pluie qui a suivi nous a bien aidés, on verra s'ils se plaisent à La Boutière.

 


Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Les chantiers
commenter cet article
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 21:38

           Grace aux dernières avancées techniques, nous avons réalisé un pèle mèle avec les nombreuses personnes qui sont venues mettre la main à la pâte, planter un clou, porter une planche, monter sur le toit. Histoire de remercier encore une fois toutes ces aides précieuses.

 

           Si vous vous reconnaissez sur le montage, ou bien si vous reconnaissez quelqu'un, vous pouvez l'identifier en postant un commentaire. Ainsi, au fur et à mesure des commentaires, on pourra dévoiler les noms !

 

           Attention, pour compliquer un peu la tache, sinon ce serait trop facile, nous avons un peu maquillé les visages ...

 


 

Animaux

Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Détente
commenter cet article