Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 19:00
Avis aux désoeuvrés de tous poils !!!

Vu la neige abondante, nous déprogrammons l'opération SCIE MOBILE, et on se replie vers des travaux plus intéressants.


Du 15 au 21 février, on terminera la pose des bottes de paille dans les caissons pour l'isolation de notre dalle et on commencera l'ossature bois pour le mur paille de notre pignon Sud

Descriptif du taf de la dalle :
  • Rectifier les bottes à la tronçonneuse pour les mettre au gabarit des casiers (c'est pour moi),
  • Passer les casiers au badigeon de chaux,

PressageBottes.jpg
  • Insérer et comprimer les bottes,
  • Retailler les bottes si nécessaire.

Descriptif du taf de l'ossature :
  • Bin c'est un peu comme ce qu'on fait sur le pignon nord, mais avec plus d'ouvertures ....
Mur-en-pailleF5456.jpgMur-en-pailleF5523.jpg

Hébergement : des possibilités si vous amenez votre sac de couchage


Inscriptions : Contactez nous au
06 72 02 26 43 ou au 04 75 56 98 58, l'intendance suivra.

Autres activités : Luge, ski, ski de randonnée ...



Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Appels aux travaux
commenter cet article
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 20:37
On a passé 4 jours à lasurer les bandeaux et surtout à nettoyer les abords, scier les chuttes de bois, les empiler ... ranger les planches et autres chevrons, un grand classique.

Donc la toiture est finie, les vélux et les tuiles sont posés, reste plus que les arrêts de neige. Ca va quand même plus vite quand c'est une entreprise qui bosse, deux mois complets à 3 ou 4 personnes, ça nous aurait pris un an !!.

Un petit retour en arrière est intéressant
la grange avant qu'on y touche
le photomontage du permis de construire   
... et la toiture terminée

Les tuiles sont des modèles Arboises
écailles mécaniques
 
Le pignon sud en bottes de paille, ce sera pour l'été 2010 (les inscriptions sont ouvertes         hé hé hé) 


Voilà le toit sous toutes ses coutures à la fin octobre 2009.



 

Repost 0
Published by Gene et Fred - dans La toiture
commenter cet article
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 21:00
Après avoir bien pensé mettre des bottes de paille pour l'isolation du toit, on s'est finalement rabattus sur la ouate de cellulose.
La paille coûtait bien moins cher, mais il fallait une nouvelle ossature de charpente et de nombreux bras costauds, pas une goutte de pluie. Bref, notre idéal s'est effacé devant notre pragmatisme.

Ensuite, nous avons cogité la structure avec notre charpentier car nous voulions une isolation extérieure qui laisse visible toute notre belle charpente massive. Ca donne schématiquement ceci :

On n'a pas représenté le pare vapeur ni le pare pluie et ce qu'il y a au dessus.

C'était pour nous beaucoup plus simple d'insuffler la ouate par l'extérieur du toit et on a coordonné ce chantier avec le charpentier. Au niveau des recouvrements entre les lés des pare pluie, il a posé des étrésillons qui délimitent les caissons, mais il n'a pas posé les liteaux. On peut donc facilement placer le tuyau dans le caisson et insuffler. Le caisson est ensuite fermé en clouant le pare pluie.

Maintenant que vous avez bien tout compris, on passe au reportage photo du chantier pour la mise en pratique ...

Exemple à ne pas suivre : Tir de ouate à bout portant ...


Au final les caissons ont été remplis dans les temps. 2,7 tonnes de ouate en 2 jours, mais non sans peine ...

Voici les avaries et contretemps divers et variés dont nous avons bénéficié :
  • Livraison vendredi après midi de la ouate et de la machine, mais sans la malette de la machine
  • Pluie samedi matin (3 h d'arrêt),
  • Fusible de rallonge électrique grillé, car on n'avait pas tout déroulé la bobine donc surchauffe (1/2 heure d'arrêt),
  • Télécommande de la machine qui n'a fonctionné que 2 heures,
  • Marche arrière de la machine toujours en panne,
  • Turbine du ventilateur 1 cassée, bricolage électrique (schéma électrique en allemand décrypté par Fabrice) - 1 bonne heure de perdue et passage en mode soufflage pour les derniers caissons du faitage,
  • Quelques bouchons de ouate dans les tuyaux

On se demande encore comment on a pu terminer la totalité du toit ce week-end

C'est sûrement grace à toutes les bonnes volontés qui nous ont soutenus. Merci à vous : Fabrice, Clothilde, Laurent, Pascale et Jean-Pierre.

Pour ceux qui en redemandent, il faut voir le photoreportage de Clothilde et Fabrice

Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Isolation Paille - Ouate
commenter cet article
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 21:00
9 octobre 2009, première allumette craquée et premiers enfumages de la grange. Arrggg


Ce n'est qu'à la quatrième tentative que le feu part vraiment avec l'aide deux cagettes. Ouf !!

Pour les premières chauffes, faut pas brusquer la bête. Le conseil, c'est de faire plusieurs petits feux en augmentant la charge de bois. La montée en température doit être progressive.

Et puis comme la grange n'est pas encore fermée, on n'a pas trop d'intérêt à chauffer les étoiles, sauf pour le plaisir des yeux ...



La vitre de la porte reste nette et la porte ne chauffe pas encore trop

Par le petit trou de la lorgnette 
 


 
 

On peut donc pousser un hip hip hip hourra car tout brule comme prévu.
Les deux thermocouples fonctionnent  bien, on est monté à 450 °C dans la première chambre de combustion et à 105 °C au départ du banc chauffant. On voit nettement le refroidissement des fumées le long de leur parcours (avec un petit bémol car le poêle était froid).

Les tests n'ont pas été très poussés car ce week end, on avait aussi 2 tonnes 7 de ouate de cellulose à insuffler par l'extérieur de notre toit, avec un temps de chiottes et une machine de m...      mais l'équipe de choc a fait face aux éléments.


Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Poêle de masse
commenter cet article
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 12:30
Ca y est, le dernier rang de briques est monté, c'est le bout du tunnel.
Les cadres des trappes de ramonage et d'aération sont scellées au mortier (terre + sable + chaux)

 Vue de profil
 Vue arrière

 
 
Un détail de notre frise qui fait le tour du poêle et du mur.

Le contraste entre les briques rouges et les briques de terre ressort bien, mais c'est encore mouillé
.

 
L'accastillage avec les cadres scellés La petite niche avec l'arrivée des thermocouples pour diagnostiquer l'état grippal du poêle

 

Il reste des bricoles à finir, l'habillage du banc chauffant, le haut du mur derrière le poêle mais ça ne nous empêchera pas de craquer la première allumette le week end prochain !

Ca donnera un peu de jaune/orange sur les prochaines photos ...
Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Poêle de masse
commenter cet article
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 21:30
Week-end après week-end, l'habillage de notre poêle de masse grandit.

Après le démarrage difficile, avec le passage des trappes de ramonages, les entrées d'air et la porte, on a atteint notre vitesse de croisière avec environ 2 rangées par jour de travail (l'habillage + le mur double épaisseur)  

 Détail de la fixation haute de la porte sur le linteau  Le cadre de la porte et les injecteurs d'air

 
 Fastoche les joints !   Notre frise qui fait le tour du poêle et du mur
 

 
 Plus que l'habillage du banc  ... et une dernière rangée de BTC
 

Pour constituer la frise, on a récupéré de vieiles briques rouges, passées au karcher et à l'acide pour enlever le platre. Des carreaux de faiences 10 cm x 10 cm on été incrustés dans les briques de terre.

Les faiences viennent de l'atelier de Marie-Pierre Bonnardel à Charpey dans la drôme.

Tout avance, même la cheminée sort enfin du toit. Pour le coup, on a embauché le Francky des cimes en nous y prenant 6 mois à l'avance (
Comment ça elle est pas droite ma cheminée !) 

 

On peut maintenant envisager le premier allumage du pôele vers la fin octobre  juste avant les premières neiges ?

SUITE ET FIN DANS PAS LONGTEMPS

Tous les participants à cette construction de poêle de masse, cheminée et accessoires seront les bienvenus.
Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Poêle de masse
commenter cet article
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 20:07
Depuis le début de septembre, on a terminé les arases du pignon nord en bottes de paille, et notre charpentier a démarré la reprise de la charpente. Depuis, tout va très vite.
 

Voilà l'état d'avancement au 20 septembre 2009, sur le pan de toit donnant sur la cour.

Les pannes et les chevrons déffectueux ont été remplacés,

La volige posée avec sa face rabotée côté intérieur,

Le pare vapeur agraffé sur les voliges,

Les doubles chevrons vissés sur des équerres,

Le pare pluie que vous voyez ici vient fermer les caissons.


Les plus observateurs remarqueront que Gene est toujours à la bétonnière ... On ne change pas une équipe qui gagne !!!



 

 





A l'intérieur de la grange, on vous laisse apprécier le contraste entre les vieux chevrons conservés et la volige rabotée.

Ca prend forme et ça nous donne déjà envie de passer des soirées coinches, bières, genépi ...

... au retour d'une journée ski de rando bien entendu !



On a aussi passé le week end à faire sortir le conduit de fumées du toit, à couler le chevêtre avec du béton de vermiculite, et à peaufiner la déco du poêle de masse .... Mais ça, vous le verrez la prochaine fois 
Repost 0
Published by Gene et Fred - dans La toiture
commenter cet article
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 20:00
Un chantier n'est jamais fini quand il reste les finitions.

Pour notre pignon en bottes de paille, on a laissé le chantier en août avec des "bricoles" à finir :
- le haut des casiers à remplir de mortier côté intérieur,
- le tableau et l'appui de fenêtre à couler idem,
- les arases du pignon en attente.

Les bottes de paille doivent être complètement enfermées dans une coque de mortier, pas un brin ne doit dépasser.

Notre charpentier a commencé les travaux, il nous a enlevé la rangée de tôles qui couvrait le pignon, et posé une bâche provisoire.

Pour attaquer, on a retiré la bâche et on a dû recouper la paille pour faire la place du mortier (car on avait placé les bottes trop haut ...)
Après avoir essayé l'opinel, le couteau de cuisine, diverses scies égoïnes, je trouve que le couteau de cuisine est le plus efficace
.

Nous avons passé le reste du week end à couler le mortier GREB sur le pignon.





Dadou en assistance découpe de bottes, logistique et transport de seaux,


Frédo à la truelle, coffrages
,
 
Gene à la bétonnière ...


 à côté de la chevauchée sauvage,





On n'a pas tout terminé, mais normalement, avec une bétonnière on terminera l'arase en 1/2 journée.
Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Isolation Paille - Ouate
commenter cet article
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 20:38
Du 2 au 15 août, comme prévu on a commencé notre mur en paille et ossature bois sur le pignon nord, avec la technique du GREB.

Merci à tous ceux qui nous ont conseillés, le forum des compaillons, Nicolapaille, ...

Merci à tous ceux qui sont passés nous aider (par ordre chronologique, les Bibis, Jean Pierre, Flo et David, Fabrice et ... Fabrice). On était partis la fleur au fusil et à postériori on a vu que sans toutes ces aides on n'aurait pas pu terminer, donc encore merci à eux. Je passe sous silence l'optimisme démesuré de Pascal qui voulait commencer les deux pignons simultanément, le pignon sud attendra le printemps prochain.

Le démontage du bardage du pignon nord nous a pris 1/2 journée en comptant le temps pour enlever les clous des vieilles planches creusées par le soleil,

On a ensuite monté les ossatures, placé les bottes de paille, coulé le mortier, continué les ossatures, etc...

Le marché fermier du dimanche nous a permis d'expliquer la techniques à de nombreuses personnes qui passaient juste en dessous du chantier, dommage qu'on n'ait pas eu plus de temps pour organiser des visites ... mais les gachées n'attendent pas.


Quelques points particuliers à bien soigner, pour lesquelles on passe énormément de temps : la pose des boitiers et gaines électriques, le passage des entraits et des arbalétriers, le tableau de la fenêtre, les extensions de pannes ...



Au final, on en a bien bavé, les journées ont été longues mais on est content du résultat.



Pour la suite du pignon, il faudra poser la fenêtre et le bardage, mais c'est une autre histoire.
Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Isolation Paille - Ouate
commenter cet article
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 15:51

Ca y est !!! Le poteau EDF a enfin disparu de notre panorama. Exit aussi le transformateur et la ligne moyenne tension qui surplombait notre terrain.

Quel produit miracle avons-nous utilisé ?

1985 à août 2009
6 août 2009


Bon, puisque vous êtes sympa, on va vous donner la recette de notre potion magique :

- Une bonne connaissance de la réglementation et de la jurisprudence, pour cela rien de tel qu'une longue imprégnation sur le forum Universimmo
- Un poil de culot pour oser s'attaquer à l'institution EDF (ERDF maintenant)
- Un cocktail de persévérance, d'intransigeance et d'acharnement
- Enormément de patience
- Surtout, il ne faut ajouter aucune dose de compromis, sinon la recette est ratée !


Rappel des épisodes que vous avez loupés :

Fin 2007, un élu de la commune nous annonce que pour faire déplacer le poteau, on en aura pour pas loin de 8000 €,
Le 4 janvier 2008, on a notre permis de construire,
Le 23 janvier 2008 on demande à EDF de déplacer le poteau dans les plus brefs délais,
Le 14 février 2008, EDF, toute honte bue, se déclare prêt si on le souhaite à estimer financièrement le déplacement du réseau afin qu'on règle l'addition,
Le 31 mars 2008, on répond point par point au courrier d'EDF,
Le 16 mai 2008, nouvelle réponse d'ERDF, truffée de mauvaise foi, avec une petite évolution et une recherche de compromis (déplacement du poteau de qq mètres dans notre terrain, passage de la ligne moyenne tension au-dessus de notre toit !!)
Là, on est un peu montés dans les tours, mais ça c'est passé par téléphone, donc pas de trace à vous mettre sous la dent.
Le 28 mai 2008, ERDF fait suite à notre "entretien téléphonique" et écrit que le déplacement du support se fera exclusivement aux frais d'ERDF mais sous réserve de pouvoir implanter le poteau sur l'accotement de la route départementale.
Le 28 août 2008, nous recevons à signer une convention amiable pour régulariser le survol de la ligne moyenne tension sur notre parcelle (ils pensaient déplacer le poteau de 5 mètres). Nous refusons la procédure amiable, simplifiée sachant que la procédure "lourde" coûterait trop cher à ERDF et qu'ils n'iront pas jusque là.
Le 4 septembre 2008, nous décrivons nos déboires et notre ras-le-bol à EDF PARIS
Le 7 octobre 2008, ERDF nous informe que devant notre refus de la moindre concession ils étudient alors la réalisation d'un nouvel ouvrage.

Comme nos travaux de charpente déja repoussés vont bientôt commencer et la présence du poteau les rend impossible, on téléphone en mai 2009 à ERDF qui nous informe que les travaux seront réalisés le 18 juin 2009.
Un dernier courrier du 8 juin 2009 nous annonce de façon laconique que les travaux se dérouleront du 17 juin au 9 juillet, sauf aléas de chantier.

Ce qu'il faut retenir, c'est l'évolution de la position du service d'EDF au fil du temps et de notre opiniatreté
1- Le déplacement est à nos frais,
2- Le déplacement est à nos frais et
le poteau n'est déplacé que de quelques mètres sur notre terrain,
3- Le déplacement est aux frais d'EDF en dehors de notre terrain
4- Le déplacement est aux frais d'EDF, la ligne moyenne tension survolant notre terrain est supprimée, un poteau basse tension est posé en dehors de notre terrain.

Sommes-nous tombés sur des personnes particulièrement tordues ? Vu les discussions en cours sur internet, le plan d'action d'ERDF serait plutôt généralisé pour gruger tous ceux qui n'ont pas les moyens de s'opposer. LAMENTABLE
Je pense toujours ce que j'ai écrit l'an dernier
Les personnes qui s'adressent à EDF comme à un service public se font croquer tout cru ! Ce n'est plus un service public, mais un tas d'escrocs qui n'hésitent pas à prêcher le faux pour parvenir à leur fin.

Un super grand merci à Emmanuel qui se reconnaitra

 

Si cet article vous a été utile, merci de laisser un commentaire en cliquant ci dessous

Repost 0
Published by Gene et Fred - dans La Paperasse
commenter cet article