Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 14:30
Adieu Plancher de limoux, tu nous auras bien fait rêver ...
Il n'y a malheusement qu'un fabricant de ces briques hourdis voutées qui ne les vend qu'avec des poutrelles car l'agrément (et donc la responsabilité) est donné par le CSTB sur le complexe poutrelles + hourdis. En plus, c'est pas donné.
Plancher de Limoux
Le problème a été ruminé un bon moment et nous avons opté pour un plafond provençal. Une recherche avec ces deux mot sur Gogol vous donnera un aperçu rapide : Plafond provençal

Les week-end de mars seront donc occupés par la pose du solivage du deuxième niveau pour faire un plafond provençal à ... La Boutière.

Solives avec rainuresPréparation des solives :
Faire deux rainures à la toupie pour passer les planches,
Raboter les faces qui seront visibles,

Pose des solives :
Sur les entraits retroussés, on cloue une planche 100x40 avec des encoches aux emplacements des solives,
Sur la base des solives, on crée une queue d'aronde pour qu'elles ne puissent pas échapper de l'entrait
On pose enfin les solives, avec un chevêtre pour l'escalier et un chevêtre pour le conduit de fumées du poêle de masse.

Pose du plafond :
On glisse les planches dans les rainures et on laisse sécher les planches avant de couler la chaux ou le platre.

Vous l'avez compris, malgré la crise, on recrute au mois de mars. Nous serons sur site les 7-8 et 21-22 mars. Le plus gros du chantier sera pour le week-end du 27-28-29 mars 2009.
 Ne vous inquiétez pas, on vous appellera pour poser tout ça.
Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Techniques et Plans
commenter cet article
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 20:38
Badigeon de chaux sur les solives
Ca y est, on a commencé la pose des bottes de paille pour isoler notre dalle entre le rez-de-chaussée (non chauffé) et le premier niveau.

Après un bon coup d'aspirateur, l'intérieur des caissons
a reçu un badigeon de chaux.

Certains trempent les bottes dans le badigeon, et les font sécher avant de les placer. On a choisi une technique plus basique.



Comme on s'était un peu planté sur les dimensions de nos bottes, il a fallu les retailler à la tronçonneuse avant de les insérer en force dans les caissons.
Taille des bottes de pailleGene pousse sa botte










Caissons remplis avec bottes de paille

Voilà le résultat, on a fini la moitié Nord, mais il reste les jonctions avec les murs.

Et il faut penser à ce qui sera au-dessus des bottes et des solives : lambourdes, mortier de chaux et plancher avec peut être une option plancher chauffant.



Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Isolation Paille - Ouate
commenter cet article
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 21:00
Le week end du 22-23 novembre nous étions nombreux pour mettre en pile et liteler les débits livrés par la scierie. Un grand merci à Céline, Marlène, Fanny, Françoise et Roger, Marie-Laure et Fred, Marielle et Daniel, Alain et Brigitte.

Une partie du bois a été stockée à l'étage de la grange, et le reste à l'extérieur.

Sous la neige, les piles sont très esthétiques, mais avec le gel, le bois ne doit pas trop sécher ...

Piles de bois sous la neige
On était donc super contents que tout soit terminé en un week end, mais en y regardant de plus près, la pile de planche de 27 n'était pas top. Les liteaux n'étaient pas alignés, et avec la charge les planches faisaient les montagnes russes ! Le contraire de ce qu'on voulait.

Homme debout

Pas de quoi être fier, d'autant que j'ai moi-même demandé de mettre les liteaux plutôt en bout de planche que sur une verticale. Je plaide donc coupable !

Après moultes réflexions p
our reprendre la pile, on a attaqué après Noël.

On a choisi de ne pas tout démonter sachant qu'on ne serait que deux pour ce boulot. On a fait traverser la pile par des barres de fer qu'on a soulevé avec des crics pour pouvoir déplacer ou remettre des liteaux. On avait deux crics bouteille de 5 tonnes et un "homme debout" (véritable antiquité locale, hyperlourde mais d'une efficacité redoutable). C'était pas si facile de donner des coup de masse à longueur de journées, avec des températures navigants autour de -8°C.
De toutes façons, faut bien trouver un moyen de retrouver la forme après les exceptionnels repas de Noël.

Il nous a quand même fallut deux bons jours, avec les coups de mains de Laurent et de David pour arriver au résultat final.
Pile de planches refaite
Tout est bien qui finit bien.
Repost 0
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 17:29
Changement de cap sur la technique d'isolation de notre toiture !

Voilà la coupe transversale d'origine pour isoler le toit et la dalle avec des bottes de paille.



Pour la dalle, on conserve cette technique. Par contre on change notre fusil d'épaule pour le toit.
Plusieurs raisons à celà. Créer une nouvelle charpente traditionnelle sur l'ancienne, c'est pas donné. Etre là au bon moment avec suffisament de bras pour hisser, tirer, pousser les bottes de paille sur un toit à 48°, c'est pas évident non plus. Que la pluie nous épargne pendant ces travaux, c'est pas gagné.

Charpente d'origine (fermes, pannes et chevrons)
Finalement, on a trouvé une autre conception plus simple, moins chère.



 On voulait surtout garder en apparent la charpente d'origine.











De l'intérieur vers l'extérieur :

  • Fermes et arbalétriers d'origine, (non représenté)
  • Pannes d'origine (non représenté)
  • Chevrons anciens (de 15x15 à 12x12, irréguliers),
  • Volige 27 mm, rabotée face intérieure et peut être feuillurée,
  • Film pare vapeur agrafé sur la volige (non représenté)
  • Double chevron de 26x4 lardé sur les anciens chevrons
  • Film pare pluie (non représenté)
  • Contrelatte (4x2) (non représenté)
  • Liteau (4x4) (non représenté)
  • Tuiles écailles (non représenté)
Anciens chevrons, volige et doubles chevrons
Dans les caissons délimités par le pare vapeur, le pare pluie et les double chevrons, on insufflera de la ouate de cellulose ... quand on aura le temps.
Si les double chevrons réduisent au séchage de 26 cm à environ 25 cm de haut, on aura une épaisseur d'isolant de 25 cm. La résistance thermique (théorique, sans les ponts thermiques des vélux) sera supérieure à 6 m².K/W

Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Techniques et Plans
commenter cet article
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 21:00
Petit changement de date, la scierie de Tencin nous livrera les bois sciés le vendredi 21 novembre, c'est donc le week end du 22-23 novembre que nous comptons sur toutes les bonnes volontés pour nous aider à trier, déplacer, empiler, liteler ... un volume modique de bois d'environ 25 m3 de planches et de poutres.

Descriptif du taf :
  • Le bois sera déchargé dans la cour de la grange par un camion équipé de son bras. Comme la dernière fois, je pense que les planches seront mélangées (un peu de toutes les longueurs car le scieur utilise au maximum le bois).
  • Le but du jeu sera de transporter les pièces vers leur lieu de stockage et de séchage en extérieur, soit vers le poulailler, soit vers la balançoire, sur les supports aménagés à cet effet. Bin ouais, ça se prépare un chantier quoi !
 
  • Chacun pourra trouver des pièces à son goût en fonction de ses biscottos
  • Pour ceux qui ne sentiraient pas à la hauteur, on a ce qu'il faut

  Une petite idée de la quantité à brasser :
Une cinquantaine de solives, pannes  (poutres) pas trop longues et pas trop lourdes,
400 m2 de planches de 27 mm d'épaisseur, et là ça va vite nous blaser,
une centaine de planche de  26 cm x 4 cm de 4,5 m de long,
Quelques plateaux de 4 à 6 cm d'épaisseur,
1500 mètres de liteaux de 4 cm x 4 cm,

Quelques conseils pour l'équipement à prévoir :

Si vous avez des gants de chantier, c'est top, sinon on vous en prêtera.
Tous nos débits viennent de résineux qui seront sciés dans le début de la semaine. On est donc assurés de trouver dans les planches et autres, de belles petites poches de résine bien liquide qui va nous couler dessus. Donc, équipement vieux pantalon et vieux pull de chantier obligatoire. Ne prenez pas non plus vos dernières pompes de rando gore-tex ...


Gite et couvert : Nous dormirons tous dans la maison (chauffée) de Régine juste à côté de la grange. Prévoyez votre sac de couchage et un litron de vin, ou votre dernière production de genépi et on s'occupera du reste.

Inscription : Contactez nous pour qu'on prévoie l'intendance au 04 75 56 98 58 ou 06 72 02 26 43



Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Appels aux travaux
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 21:10


Ca y est, tous les troncs sont débardés sur le chargeoir de La Boutière. Heureusement car la pluie et la neige ne sont plus trop loin.

Y'en a 4 ou 5 qui ont le coeur rouge (partie à éliminer) et un gros sapin tordu et chancreux qui ne sera bon qu'à faire des palettes

Le volume sera recalculé par le scieur, sachant que l'écorce représente 10% du volume d'un arbre

Je suis remonté dans le bois pour voir les arbres qui se sentent un peu seuls à cause des maniaques de la tronçonneuse.
Heureusement, sur d'autres secteurs ça se présente mieux et le débardage n'a pas abimé les troncs des rescapés.

Le sciage nous donnera 25 m3 de bois débité :

Solives du deuxième étage section 22,5 cm x 7,5 cm
Dernières solives du premier étage
section 30 cm x 7,5 cm
Des doubles chevrons pour l'isolation du toit section 26 cm x 3,8 cm
400 m2 de planches de 27 mm  
Des plateaux de 4 cm, 5 cm et 6 cm d'épaisseur
 
....
 


Va falloir des bras pour empiler et liteler tout ça correctement afin que ça sèche bien cet hiver. Les supports qu'on a retapés cet été sont prêts !

Cher lecteur, il est temps de penser à une bonne action (si, si  )

Tout le monde est cordialement invité pour cette corvée qui sera comme à l'accoutumée festive et gastronomique. Réservations au 04 75 56 98 58 (avec une surprise pour ceux qui n'ont pas composé ce numéro depuis quelques temps)
Dernière précision importante, la date, week end du 17 - 18 novembre 2008, le bois sera livré le vendredi.

A plus  Gene et Fred
Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Les chantiers
commenter cet article
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 21:10
Le débardage est assez coordonné cette fois ci, il a commencé seulement une semaine après la coupe, et ça va prendre 4 à 5 jours.

Voilà donc le résumé du dernier chantier étape par étape !
Survolez les images avec la souris pour arrêter le défilement



Prochain chantier en perspective :
Lorsque la scierie va livrer les camions de bois scié (planches, solives, ...) il va falloir les empiler et les liteler en extérieur pour qu'ils sèchent bien. On précisera dès qu'on a plus d'info.

A plus  Gene et Fred
Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Les chantiers
commenter cet article
6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 21:10
Quelle mauvaise langue ce Frédo, et quel manque de confiance pour douter à ce point des premières mesures ! Des arbres de plus de 5 m3, ça paraissait extraordinaire mais Christophe et Gene sont arrivés aux mêmes conclusions : c'est juste !


Le week end des 4 et 5 octobre, on a dû affronter des sapins hyper branchus, et penchés dans le mauvais sens. Merci au tire-fort de 1,5 t qui est un peu long à installer, mais d'une efficacité redoutable. Christophe nous a fait une belle démonstration de rameur et j'ai regretté de ne pas l'immortaliser.

Bilan des deux week end pour faire rapide :
34 pieds abattus, pour un volume de 105 m3 réel,
7 bucherons à l'oeuvre + 1 mécano très efficace,
1 tronçonneuse HS, carter cassé ...
1 pantalon de sécurité à raccomoder,
1 seul épicéa cassé en 2 (qu'on voulait conserver !)
Une logistique de soutien très efficace (tracteur de Francis, pique nique apporté sur place, ...)




Juste u
n petit regret, comme dirait Sylvain, "on en coupe peut-être un peu trop - ça sent la coupe à blanc"



Effectivement, il n'en reste pas beaucoup à certains endroits ...



Vu du côté sanitaire, c'est aussi bien, car c'est un secteur où les épicéas sont touchés par un champignon (coeur roux) dont il est difficile de se débarasser, et il vaut mieux que les sapins reprennent le dessus. Roger nous fera peut être un prochain article didactique sur les pathologies des sapins et des épicéas. Il s'y connait le bougre.

Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Les chantiers
commenter cet article
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 21:10
On a encore besoin de beaucoup de bois pour la suite des travaux, mais on ne s'attendait pas à ce qu'on abatte à trois en un week end presque 70 m3 de bois. C'est pourtant ce qui découle du métré réalisé par nos arpenteurs préférés Anne et Rico !

Rico et Sylvain en plein taf




Soyons réaliste, on devrait plutôt tourner autour de 40 m3. Bien entendu, une contre expertise sera menée le week end prochain, et dans le pire des cas, on fera la moyenne des deux cubages.






L'abattage du 27-28 septembre s'est donc bien déroulé avec cependant quelques menus problèmes de tronçonneuse abimée, d'arbres coincés et de pantalon de sécurité ayant bien rempli sa fonction. Merci à Jean-Pierre de son intervention au moment idéal pour la remise en état d'une tronçonneuse fossilisée qui s'est avérée ensuite la plus efficaceSylvain en action (avec une chaine neuve !).








Bon courage aux heureux participants du week end prochain !!!
Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Les chantiers
commenter cet article
18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 21:00
Voilà l'état des troupes suite au dernier appel que nous avons lancé pour les deux week-end de bucheronnage.


Samedi 27 septembre SYLVAIN
RICO
SERGE FREDO GENE
Dimanche 28 septembre
SYLVAIN FREDO
RICO LIBRE !!!
GENE


REPOS


Samedi 4 octobre
SERGE
CHRISTOPHE 
FREDO
ROGER GENE ET FRANCOISE
Dimanche 5 octobre
ROGER
CHRISTOPHE
FREDO
LIBRE !!!
VIRGINIE


Pour ceux ou celles qui meurrent d'envie de s'inscrire dans les plage jaunes, faites cette demande par le commentaire et je mettrai le tableau à jour
.

Frédo
Repost 0
Published by Gene et Fred - dans Appels aux travaux
commenter cet article